Consultez la section sur le projet de plateforme de compostage!
En savoir plus

27 Octobre 2022

Portrait 1 – Bianca Fortin : préposée au service à la clientèle

27 mai 2022

Dans le cadre de la Journée du vêtement récupéré

« Ma passion, c’est de voir des personnes dans le besoin repartir contentes de leurs nouvelles acquisitions vestimentaires… »

Comment avez-vous accédé à ce métier?

J’ai postulé à une annonce que j’avais vue et j’ai trouvé intéressant de travailler pour cet organisme. Au début, je pensais que c’était juste des bénévoles qui étaient recherchés, mais finalement j’ai été bien contente de savoir que l’organisme engageait des employés. C’est tombé au bon moment puisque je me cherchais un emploi et en plus, j’ai bien aimé le contenu des tâches.2.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier?

C’est de donner aux autres dans le besoin puisque je sais moi-même ce que c’est qu’être dans le besoin.

Depuis combien d’années faites-vous ce métier?

Je fais ce métier depuis le mois de janvier 2022.

Quelles sont vos responsabilités?

Je fais la caisse et le tri de vêtements. Je pose également les étiquettes-prix sur les vêtements pour ensuite les disposer dans les rayons pour la vente.

Que faites-vous concrètement pendant une journée de travail?

Quand j’arrive le matin, je commence par prendre les heures d’arrivée de chaque employé, ensuite je fais mon point de caisse. J’ouvre le magasin à 10 h et tiens principalement la caisse jusqu’à la fermeture.

Ce métier correspond-il à l’idée que vous aviez du vêtement récupéré?

Non, je ne pensais pas qu’il existait toute une chaîne complexe qui travaille à remettre en bon état les vêtements reçus.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans ce métier?

Ma passion, c’est de voir des personnes dans le besoin repartir avec le sourire, contentes de leurs nouvelles acquisitions vestimentaires et constater qu’elles apprécient ce qu’on fait. Je suis également heureuse de me rendre compte que je contribue à aider les gens qui sont dans le besoin.

Qu’est-ce qui représente pour vous un défi dans ce métier?

Étant donné que je fais également la coordination de la boutique, mon défi principal est de garantir la présence de l’ensemble des employés lors de leur quart de travail, et ce, dans un contexte général de pénurie de main-d’œuvre.

Quels sont les problèmes fréquemment rencontrés dans l’exercice de vos tâches au quotidien?

On est tous obligés de contribuer à réaliser les tâches de nos bénévoles ou employés lorsque ceux-ci sont absents.

Que voulez-vous qu’il soit retenu de ce métier?

Je veux que les clients retiennent qu’il y a tout un travail fait pour redonner une seconde vie à ces vêtements. 

Quel message concernant le vêtement récupéré pourriez-vous lancer à l’endroit de la population?

Nous sommes là pour apporter de l’aide et je demande aux gens de se joindre à nous pour servir la population en donnant par exemple trois heures par semaine de leur temps.